Yerma(s) - Cie Les Anachroniques

Yerma(s) de Federico Garcia Lorca

TRAGÉDIE BAS-ROCK en espagnol et LSF (Langue des Signes Française) surtitrée en français

MISE EN SCÈNE : Matthieu Pouget et Hegoa Garay

DISTRIBUTION : Laura Barrado, Paula Espinoza, Hegoa Garay, Jodel Grasset-Saruwatari, Ana Martinez Cobo, Janick Mauger, Matthieu Pouget

DURÉE : 1h10

 

TERRE DE SILENCE? TRAGÉDIE D’UN CORPS QUI NE DONNERA RIEN.

Cette femme que Lorca dessine comme un paysage, aux seins blancs comme les sommets des Alpujarras, à la bouche fraîche comme une source, cette femme attend. Pas le droit de sortir, pas le droit de travailler, à peine de parler. Mais elle est prête. Comme sa mère, comme sa grand-mère, comme toutes, elle sera mère… De toute façon, dit-elle, c’est tout ce qu’il lui reste. Pourquoi Juan ne le lui donne-t-il pas ce qu’elle attend ? Pourquoi refuse-t-il même d’en parler ? Elle veut comprendre. Cernée par la violence de son quotidien et de son compagnon, elle s’efforce pourtant de dessiner une logique aux événements, elle qui se croit responsable de sa situation.

 

UNE TERRE STÉRILE, AUJOURD’HUI, c’est une terre coincée entre une autoroute et un boulevard périphérique, un terrain vague entre quatre immeubles, une plage après une marée noire… C’est un espace dont personne ne veut, où errent des êtres en marge. Yerma, personnage diffracté, évolue dans un dépotoir et cherche son enfant, comme un animal, dans les détritus de ceux qui la jugent et la rejettent.

 

QUE CHANTE LE CHOEUR DES YERMA(S) ? Il chante la fillette qui joue à la poupée, l’adolescente donnée à un homme qu’elle ne connaît pas, la femme face à l’homme, déchirée entre son désir et son devoir, il chante la sagesse des femmes flétries qui regardent en arrière. Il offre au spectateur la « tragédie bas-rock » d’un corps déchiré par son désir d’enfant et dirigé par l’obsession de vivre.

 

LE CLOU DANS LA PLANCHE EN PARLE:

http://www.lecloudanslaplanche.com/yermas/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *